Dentiste à Cagnes sur mer : Dr Lionel SELAM - Rendez-vous en ligne

Les couronnes


Les couronnes prothétiques permettent de reconstruire des dents très délabrées, qu’elles soient dévitalisées ou non. Pour les dents dévitalisées, la couronne doit être ancrée dans la racine par un tenon (ou pivot ou inlay-core). Ce tenon peut parfois être solidaire de la couronne prothétique, mais il est le plus souvent indépendant.



Couronne
Couronne
Principales étapes de réalisation d’une couronne prothétique :

• La dent est préparée et une couronne provisoire en résine est mise en place.

• Si la dent est dévitalisée, un tenon est mis en place dans la dent, soit directement, soit en passant par une empreinte de l’intérieur de la racine.

• Une empreinte est prise et envoyée au prothésiste afin qu’il réalise la couronne.

• La couronne est mise en place après un essayage.

Les différents types de couronnes :

La couronne en résine ou couronne provisoire
Elle protège la dent pendant les étapes de conception de la couronne définitive. Mais, avec le temps, la résine devient poreuse et les microbes passent au travers ; il faut donc éviter de la garder trop longtemps.

La couronne métallique
C’est la moins chère des couronnes prothétiques mais la moins esthétique. Elle reste néanmoins une prothèse d’excellente qualité. Le métal utilisé doit être choisi de façon judicieuse. En effet, la présence dans la bouche de nombreux métaux de nature différente peut provoquer l'apparition d'un goût métallique, voire de légers picotements. Son prix et sa teinte varient en fonction du métal utilisé (alliage à base d'or ou non).

La couronne céramo-métallique
Elle est constituée d’une coque en métal recouverte d’une céramique qui a la même couleur que les dents. La présence de métal sous la céramique ne permet pas d’obtenir le même degré de translucidité que les dents naturelles ce qui peut donner un aspect opaque à la couronne.

La couronne toute céramique (cf. Photo)
Elle fait appel à des procédés de conception très évolués. Elle est constituée d’une armature en céramique extrêmement résistante, recouverte d’une céramique cosmétique de même couleur que les dents. Ces couronnes sans métal ont un excellent rendu esthétique et une biocompatibilité supérieure aux couronnes céramo-métalliques.





Rédigé par le Dr Lionel Selam le Dimanche 27 Décembre 2009, modifié le Vendredi 12 Juillet 2019.
Lu 1934 fois
Notez